Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

La course automobile Paris-Madrid

La Course automobile Paris-Madrid via Bordeaux fut lancée le dimanche 24 mai 1903 à 03h30 du matin sous l'autorité de l'Automobile Club de France, premier club automobile fondé en 1895.

Une course inédite

Vue de face avec voiture arrivant et public de chaque côté
Passage aux Quatre Pavillons du n° 168 - Fonds Saenz 1Fi 3/73

Un immense succès

L'esprit d'aventure des constructeurs et des mécènes de ce club accentua le désir d'organiser une course automobile reliant la capitale française à la capitale espagnole. Après clôture des inscriptions, on ne dénombrait pas moins de 315 participants dont 47 motocyclettes. Un immense succès fut au rendez-vous de ce grand exploit sportif qui passionna les foules.

Le Tour de France passé inaperçu

La même année, à la même époque, le Tour de France cycliste faisait son apparition, mais sa première édtion ne fut que quelque peu saluée, totalement éclipsée par l'évènement médiatique que produisait la course automobile.

Une prouesse technique

Le 18 mai 1903, Le Petit Journal écrivait ces quelques lignes : "il y aura (...) des voitures dont aucune imagination sportive n'aurait osé, il y a quelques années, rêver la réalisation : des 110 chevaux, des 90 chevaux, de vraies machines de guerre, par la construction et l'aspect. Les vitesses qu'on obtiendra avec ces engins promettent d'être absolument fantastiques."

3 cartes postales pour montrer l'arrivée de coureurs
Contrôle d'arrivée des concurrents Salleron, Jarrott et Gabriel - Fonds Saenz 1Fi 3/76, 1Fi 3/77, 1Fi 3/78.

Le passage à Cenon

Vue d'une voiture de course entourée du public
Arrivée de Louis Renault - Fonds Saenz 1Fi 3/74

L'arrivée à Cenon

La première étape relie les villes de Paris à Bordeaux, avec pour point de contrôle et d'arrivée l'hôtel Terracol situé sur la route des Quatre Pavillons. Les organisateurs estiment que plus de deux millions de personnes se sont massées sur les routes entre Paris et Bordeaux formant de véritables haies aux coureurs automobilistes.

 

Louis Renault, vainqueur de l'étape

Le vainqueur de la première et dernière étape est Louis Renault à bord de sa Renault 30 HP avec un temps de 05h 29min 39s.

Une course stoppée

Mais les autorités des deux pays décident de mettre un terme à la course à cause d'un bilan beaucoup trop désastreux de cette première étape faisant état de huit morts et de plus d'une vingtaine de blessés.

Vue du paysage des 4 Pavillons, du restaurant et de la route.
Café Restaurant Terracol aux Quatre Pavillons - Fonds Saenz 1Fi 3/64