Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

La biche, légende et blason

Blason de la ville de Cenon cerclé de blanc sur un fond vert
Blason de la ville de Cenon

La légende de la Biche de Cenon

En 778, Roland et son armée se rendant en Espagne, arrivèrent à la colline de Cenon, couverte à ce moment-là par l'antique forêt de cyprès. Au pied de la colline : les marais. Plus loin, le ruban d'argent de la Garonne barre la route.

Saisi d'une inspiration divine, Roland sonna du cor.

Au son de l'olifant, une biche blanche effrayée surgit de la forêt. Descendant la colline, elle traversa le marais et franchit la Garonne à un passage guéable qu'elle connaissait bien. Cette fuite éperdue ayant lieu sous ses yeux, Roland n'eut plus qu'à suivre la trace de la biche et, ses soldats derrière lui, franchit la Garonne.

Le Blason

Le blason de la ville apparaît sur les documents officiels dans la deuxième moitié du XXème siècle. Il réunit et transcrit graphiquement les éléments principaux de la légende de Cenon.

La biche, le cyprès, le cor, la Garonne... Tissant fibres de réel et fils imaginaires, la légende offre à la ville un récit mythique et un animal totem.

Bien que l'origine de la légende comme celle du blason restent mystérieuses, le récit et l'image sont connus et appréciés d'un grand nombre de Cenonnais.

A tel point, que plus de 300 bénévoles ont participé, deux années de suite, à la mise en spectacle de la légende. En 1994 et 1995, trois mille spectateurs se sont pressés sur les gradins du théâtre de verdure pour découvrir une épopée mêlant mythe et réalité historique, danse, théâtre, chant, sons et lumière.

Des versions modernisées du blason ont, par la suite été créées, tout en intégrant et perpétuant l'histoire du blason.