Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Rue Malick Sene

Samedi 29 juin 2013, Cenon a vécu un moment historique entre 11h30 et 13H ; l’inauguration de la rue Malick Sene, conseiller municipal de 2001 à 2012.
Aux rythmes des tambours de Doudou Sata., une foule digne a cheminé le long de la rue du 8 mai 1945 pour rejoindre une nouvelle rue du quartier rénové. Une belle rue aux architectures contemporaines dont la plaque a été dévoilée sous les regards numériques d’innombrables appareils photos et smartphones, scène également captée par la caméra de la radio télévision sénégalaise.

Conchita Lacuey, députée, Alain David, Maire de Cenon, Laïla Merjoui, 1ère adjointe chargée de la culture et de la communication inaugurent la rue Malick Sene avec sa famille et l'association UTSF.

Laissant un grand vide et un bel exemple

Cheminement collectif et rythmé jusqu'à la rue Malick Sene

Malick Sene, Cenonnais d’origine sénégalaise, conseiller municipal de 2001 à 2012 et conseiller communautaire de 2008 à 2012 est décédé prématurément en janvier 2012, laissant un grand vide dans la vie politique et associative locale et aussi un bel exemple. Une rue porte désormais son nom.
Affluence et ferveur auront marqué cette cérémonie qui a rassemblé autour de sa famille, Mme la Député Conchita Lacuey, le Maire de Cenon, Alain David, sa 1ère adjointe Laïla Merjoui et plusieurs conseillers municipaux, le Consul général du Sénégal, M Mbaye Lo Tall, M le Président de l’Union des travailleurs sénégalais en France, Malick Ndao, M le Cheick Makhtar Kamara et de très  nombreux amis. Chacun lui rendit hommage.

Alain David : « Malick Sene était un être qui rayonnait, pacifié…au plus prés des habitants pour les aider dans leurs difficultés… Il a laissé un véritable héritage d’ouverture… Il ne travaillait pas seulement pour sa communauté, il représentait l’ensemble des immigrés…Ce n’était pas un homme qui créait des problèmes mais un homme qui trouvait des solutions aux problèmes… Parmi nous il laissera un souvenir quasi inoubliable. Merci tonton Malick. »

Malick Ndao, citant le poète sénégalais Birago Diop

« … Les morts ne sont jamais sous terre,
Ils sont dans le feu qui s'éteint,
Ils sont dans le rocher qui geint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans la forêt, ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas morts »….
remercia le Conseil municipal de Cenon car « grâce à son geste Malick Sène n’est pas mort, il sera éternellement dans nos cœurs il a été à l’origine des rapports étroits entre la Mairie de Cenon et l’association des Sénégalais… »

Cette rue, symbole de son engagement

Conchita Lacuey : « cette rue symbolisera l’engagement de Malick Sene. … Il a été un merveilleux compagnon de route de tous les combats, mettant toujours en avant sa culture et le Sénégal…L’hommage d’aujourd’hui laissera l’empreinte de sa personne dans l’histoire de cette ville ouverte sur le monde… »

M Mbaye Lo Tall : « Malick Sene a prouvé que le mérite n’a ni couleur ni frontière et que chaque être humain doit se comporter en tous lieux en digne ambassadeur de son pays, de ses racines… C’est pourquoi l’honneur qui lui est fait aujourd’hui est également un hommage rendu au Sénégal et au peuple sénégalais… »

Mbaye Lo Tall, Consul général du Sénégal

Cheikh Makhtar Camara :  « la jeunesse doit savoir qu’en France aussi comme aux USA il est possible d’accéder aux plus hautes fonctions à force de travail, de rigueur et de fidélité. …Malick allait voir les jeunes pour les faire descendre, les faire travailler et se relier à la communauté… ».

L’inauguration de la rue Malick Sene s’est déroulée en amont de la  13  ème édition du Festival SENEFESTI