Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

24 sept. 2010: 24h d'inauguration

Le 24 septembre 2010, le Rocher de Palmer ouvrait ses portes et accueillait ses premiers spectateurs pour une fête musicale de 24h. Concerts, spectacles, petit déjeuner, pique-nique et photos souvenir, les coques rouges sont accessibles aux oreilles de tous.

La salle 650 places en effervescence

L'inauguration

Vendredi 24 septembre 2010, le Rocher de Palmer ouvre enfin ses portes. Diverses activités sont organisées pour accueillir les visiteurs durant 24heures. Retour en vidéo sur les moments clés de cette journée. 

Je prête l'oreille au Rocher qui s'éveille

Début 2009, un mouvement se met doucement en place à Cenon : la récolte d'oreilles. 

Chaque petites ou grandes oreilles de cenonnais sont photographiées en vue d'être affichées dans toute la ville pour l'ouverture du Rocher de Palmer. 

Mais pourquoi prêter son oreille ? Tout simplement parce que prêter son oreille c'est écouter la musique du Rocher, mais c'est aussi écouter l'autre, et donc partager. 

La nuit du 23 au 24 septembre 2009, une trentaine de bénévoles s'activent pour recouvrir la ville des  quelques 10000 affiches d'oreilles. Malheureusement, une pluie battante emportera une grande partie des affiches. Cependant, les survivantes feront mouche et marqueront les esprits lors du grand Jour.

Le Rocher et les artistes

"Avant les murs", plusieurs artistes ont suivi l'évolution du Rocher de Palmer pendant sa construction. Certains d'un point de vue purement artistique et documentaire, d'autres de manière plus légère.

Naissance du Rocher sous l'oeil d'Anne Laure Boyer

Anne Laure Boyer utilise la photo et la vidéo pour observer ou provoquer des processus de mutation dans des lieux choisis. A travers les chantiers, les friches, et autres espaces en devenir, elle s'intéresse aux effet physique du temps sur l'espace. Avec des figures de montage vidéo comme la condensation, l'étirement ou l'ellipse, dans l'entre-deux de l'apparition disparition, elle travaille à rendre visible ce qui n'est pas perceptible pour le temps ordinaire.

Le suivi artistique du Rocher de Palmer lui a été confié. pour cela, elle s'est associée avec Guillaume Laidain, artiste plasticien qui travaille sur la réinterprétation du quotidien sonore, et dont les recherches acoustiques font écho à la démarche artistique d'Anne Laure Boyer. Pendant 2 ans, ils ont saisi l'évolution de la construction à la fois en images et en son. Confrontés à une architecture impossible à cerner d'un seul regard, ils se sont immergés dans la genèse du chantier pour appréhender les multiples facettes du Rocher. Ils aboutissent à la création d'un film qui retranscrit l'atmosphere singulière d'un lieu en devenir.

Un fantôme au Rocher

Y a-t-il un fantôme au Rocher ? C'est en tout cas ce qu'ont voulu nous faire croire le collectif bordelais Le Ratelier et Musiques de Nuit, en réalisant cette série de 5 épisodes mettant en scène un agent de sécurité traquant sans relâche un mystérieux fantôme...

Ces épisodes étaient diffusés tout les 24 du mois , et ce jusqu'à l'inauguration du Rocher.

Pour (re)découvrir toutes les vidéos, c'est par ici : http://lerocherdepalmer.fr/lefantomedurocher/

Publications

Sécurité et bien-vivre en ville
Disponible sur App Store (lien externe - nouvelle fenêtre)
Disponible sur Google Play (lien externe - nouvelle fenêtre)
Sécurité et bien-vivre en ville
Octobre -Novembre-Décembre 2017
Ville fleurie - Ville internet