Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

panOramas

De 2010 à 2016, la biennale panOramas propose le dernier week-end de septembre un rendez vous mixant création contemporaine, arts numériques et loisirs alternatifs dans le parc des coteaux.

Photo : Grand projet des villes
Le bas à poèmes (2012)

Le parc des coteaux c'est 400 hectares d’un parc urbain reliant  les 4 villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac. C'est aussi un terrain de jeu unique dont les usages habituels sont remués, questionnés, bousculés grâce aux rencontres entre pratiques artistiques, numériques et de loisirs proposées par panOramas.

Le parc des coteaux en biennale

Tous les deux ans, de 2010 à 2016, panOramas fédère talents et enthousiasmes pour écrire le récit du parc des Coteaux, en  4 chapitres :
> 2010 : la révélation, a mis en lumière le parc des Coteaux, les 25 km de cheminement
piéton, et la rencontre entre ce territoire et les habitants de l’agglomération.
> 2012 : la reconnaissance, engage le processus qui devra aboutir en 2016 à finaliser la boucle de l’ensemble des espaces naturels majeurs de l’agglomération.
De nouveaux « personnages » sont invités à entrer dans le récit… le fleuve, les parcs
de la rive gauche…
> 2014 : la consécration, déterminée par la nouvelle liaison, le nouveau pont, entre la rive droite et le secteur nord de l’agglomération.
> 2016 : l’avènement, écrira l’histoire d’un nouveau lien vers le sud de l’agglomération, à travers l’opération Euratlantique et le pont JJ Bosq.

Pour chaque édtion de panOramas, des photographes professionnels  livrent pour panOramas leur vision du parc des coteaux. A Cenon, Bruno Ferdinand en 2010, et Damien Auzet en 2012 et Günther Vicente en 2014.

2010, BRUNO FERDINAND
2012, DAMIEN AUZET
2014, GUNTHER VICENTE

panOramas 2014 : la consécration

Les 27 et 28 septembre derniers se déroulait l'édition 2014 de panoramas, année de la consécration.
Installations, performances, dispositifs numériques, Nuit Verte, randonnées, créations sonores, cartographies fantasmées, rendez-vous festifs, sportifs, ludiques et poétiques ont illustré ces thèmes le temps d’un week-end, aboutissement de rencontres, collaborations, résidences de créations initiées depuis l’été 2013.

Consulter la galerie d'images de l'édition 2014 sur Jaime la rive droite

Visuel 2014

2012 "La reconnaissance"

Le chapitre de la reconnaissance du parc des coteaux a déjà commencé à s'écrire, tout à la fois :
En sensibilisant les usagers du parc à ses richesses par des actions de méditation et de communication autour de la culture scientifique
En favorisant les pratiques douces et respectueuses de la nature dans le domaine des loisirs, en développant, les installations artistiques et les propositions culturelles
En amorçant la boucle verte métropolitaine par l’implantation au printemps 2012, en différents lieux de l’agglomération, d’oeuvres, dispositifs, créations, comme autant de traces et d'amorces...

Revivre l'édition 2012

Visuel 2012
Visuel 2012

2010 "La révélation"

Mixer détente et convivialité avec art contemporain et créations numériques au creux du parc des coteaux... C'est le pari joyeux et audacieux de panOramas. La première édition de la biennale en 2010 avait lâché 20 artistes contemporains dans la nature de la Rive droite et orchestré 48h de création numérique et de loisirs alternatifs: nuit verte, randonnée, performances, pique-niques gastronomiques, installations artistiques, siestes et balades ... le parc des coteaux devient un terrain de jeu et de contemplation pour tous.

Visuel 2010
Visuel 2010

Publications

Cenon au naturel : Tout le monde y gagne !
Disponible sur App Store (lien externe - nouvelle fenêtre)
Disponible sur Google Play (lien externe - nouvelle fenêtre)
Cenon au naturel : Tout le monde y gagne !
Avril - Mai - Juin 2017
Ville fleurie - Ville internet