Découvrir Cenon

22739 Cenonnaises et Cenonnais (résultats recensement 2011) habitent sur un territoire de 570 hectares, dont 20 % sont des espaces verts et boisés.

Situation géographique et administrative

A l’est de Bordeaux qu’elle jouxte côté rive droite de la Garonne, Cenon s’étend de part et d’autre d’un coteau qui culmine à 70 mètres d’altitude, comme ses voisines de la Rive droite, Floirac, au sud et Lormont et Bassens au nord. Cenon est chef-lieu de canton (le Canton de Cenon regroupe Bouliac, Cenon, Floirac)

  • Cenon Bas, 220 hectares, 2m d'altitude
  • Cenon Haut, 332 hectares, 72m d'altitude.

Bien desservie par le réseau routier (rocade entrée et sortie 25, Route Nationale 10), Cenon est située à 44° 51'14'' de latitude Nord et à 00° 31' 54'' de longitude Ouest (méridien de Greenwich).
La ville est accessible par le tramway (ligne A), et est dotée d’une gare multimodale, Cenon Pont rouge.
Consulter la page Se déplacer.

Cenon dans la métropole

Située en Gironde, dans la région Aquitaine, Cenon fait partie des 28 Communes qui, depuis 1968, composent la Communauté Urbaine de Bordeaux, devenue en janvier 2015 Bordeaux Métropole.
Consulter le site Bordeaux métropole

Cenon et le grand projet des villes Rive droite

Cenon est engagée depuis le début des années 2000 dans de vastes programmes de rénovation urbaine avec le Grand projet des villes Rive droite (Bassens, Cenon, Floirac, Lormont).

A travers paysages et reliefs

À vingt minutes en tram du centre de Bordeaux, Cenon est un excellent point d’entrée pour accéder au parc intercommunal des coteaux*, coulée verte d’espaces verts, bois et parcs, qui s’enchaînent sur près de 25km.
Le parc Palmer, trait d’union entre le haut et le bas Cenon déroule 25 hectares de verdure au cœur de la ville. En surplomb de l'agglomération bordelaise (avec panorama à 180 degrés sur les méandres de la Garonne), il offre une belle diversité de paysages, idéal pour une randonnée, un jogging, une balade en famille, ou les amoureux du patrimoine qui pourront apprécier le château Palmer, (aujourd’hui lieu d’expositions et spectacles), et le Château Tranchère, qui abrite l’école de musique.

Un peu plus loin, les 17 hectares quasi sauvages du parc du Cypressat (accessible aux personnes à mobilité réduite), sont un nouvel espace à arpenter. Dès l’entrée du parc, l’allée bordée de cyprès guide le visiteur vers une vaste terrasse exposée plein sud. Une élégante ombrière offre un point de vue dégagée et une sensation d’espace, avant de plonger dans une succession de paysages : bosquet abritant une faune et une flore sauvage (refuge LPO), grandes prairies, bois laissé à l’état brut, sources et fontaines, chemins creux, belvédères et terrasse panoramique.

Cenon, une nature, des cultures

Forte des 50 nationalités présentes sur son territoire, et en cohérence avec la politique culturelle qui la guide depuis plusieurs années, la ville a ouvert en septembre 2010, le Rocher de Palmer, première scène numérique des cultures du monde. Un lieu où se rencontrent talents internationaux et artistes locaux, où s’organisent et se développent les partenariats avec le monde de l’éducation et les associations locales, où l’action culturelle prend toute sa place.

Pour aller plus loin :

Vous êtes nouvel habitant : consultez la page Nouveaux Cenonnais